Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/06/2009

MERCUS 2009

 

MERCUS 2009 021.jpg

La Jeune Lance Sportive Mézoise était ce weekend dans l'Ariège pour une démonstration de joutes Languedociennes.
Pour fêter le 20eme anniversaire de la base nautique, les associations Mercusiennes et la communauté des communes de Tarascon avaient décidé  d'organiser une démonstration de joutes sur le plan d'eau de Mercus-Garrabet.
Arrivés le samedi matin les 45 Mézois se sont mis rapidement a l'ouvrage afin d'être prêt l'après midi pour l'événement.
Les organisateurs de cette bourgade de 1000 habitants avaient tout mis en place pour que cette journée soit une réussite, joutes, repas concert rock, feu d'artifice.
Sous un soleil de plomb, les deux barques de la JLSM, ont vogué pendant presque deux heures sur l'Ariege.
Les jouteurs Mézois se sont affrontés pour le plus grand plaisir des spectateurs présent sur les berges, avec beaucoup de courage car l'eau Ariegoise affichée seulement 12 degrés, dus à la fonte des neiges Pyrénéennes.
Accompagnés par une pena régionale, les chevaliers ont enchanté le public tout heureux de voir les traditions Languedociennes aux pieds des montagnes.
Les joutes terminées, les barques Mézoises ont enchainé une course de rame entre habitants du village, entreprises locales, une course remportée par un vaillant équipage de l'EDF.
Matériels rangés, les sociétaires de la JLSM ont joué  les ambassadeurs du pays de Thau en ouvrant Huîtres, moules et vin blanc pour le plus grand plaisir des habitants de Mercus-Garrabet.
Si les coquillages et vins de Mèze ont été appréciés, que dire du foie gras, magret, charcuterie ou grillades que les Mèzois ont dégusté durant ce weekend, un vrai régal pour les fins gourmets.
Ce séjour à Mercus restera un très bon souvenir, l'accueil des Mercusiens-Garrabetois y est  pour beaucoup dans cet échange, ou  valeur et amour du terroir ont une grande place.
Le retour sur Mèze, aura lui été un peu moins agréable,  une crevaison sur l'autoroute a causé une belle frayeur à nos intermittents Mézois.

Les commentaires sont fermés.